Stratégie de développement commercial : se faire accompagner par des experts

développement commercial

L’existence d’une stratégie de développement commercial assure la pérennité d’une entreprise. Il permet de faire connaître un produit sur le marché cible ainsi que la diversification de sa stratégie et de la clientèle. Les démarches commerciales conseillées par des experts passent de la connaissance du marché à l’optimisation des relations avec le client. Les actions commerciales stratégiques peuvent être faites par l’entrepreneur lui-même ou une équipe commerciale. acceor.com

En quoi consiste le développement commercial d’une entreprise ?

Ce sont des stratégies, méthodes mises en place pour faire progresser le chiffre d’affaires d’une entreprise à travers la part de marché qu’elle occupe ainsi que sa marge commerciale. Il est important de bien définir un objectif à atteindre et d’optimiser l’utilisation des ressources disponibles (matérielle ou humaine). Il en ressort un plan d’action commercial (PAC). Les étapes importantes pour le développement commercial sont : fidélisation du client, développement des clients existants et l’analyse des clients potentiels. Le développement commercial doit donc inclure un objectif et une vision à moyen et à long terme de l’entreprise conduisant à sa viabilité.
Le développement commercial est un art qui se crée en fonction du modèle économique de l’entreprise c’est-à-dire de son segment pion, ses sources de revenu, ses canaux de distribution et de sa structure de coût.

La stratégie de développement commercial

Une étude du marché est nécessaire pour procéder au démarchage commercial. Elle doit être réaliste et concrète, avec des objectifs et des indicateurs de performance en même temps. On fait appel aux 4 bases du marketing mix pour se faire, plus connus sous le nom de 4P (produit, prix, place, promotion).
– Produit : pour pouvoir se mesurer à la concurrence, toutes les informations concernant le produit doivent être connues d’avance à savoir le secteur de production (primaire, secondaire, tertiaire), le type (consommation, cosmétique, etc.), présentation (couleur, emballage, etc.)
– Prix : adopter un prix d’équilibre pour qu’il soit bénéfique pour l’offreur et pour le demandeur. Cependant, il faut se référer aux prix des concurrents pour la maximisation des profits. Une flexibilité des prix peut apparaître, diminuer le prix par rapport à celle des concurrents et produire plus afin de fidéliser plus de client ou bien augmenter les prix et produire la même quantité quand la demande est très élevée.
– Place : le genre et le type de produit à vendre doit s’accorder avec la place ou le marché. Le marché est ici le lieu de confrontation entre l’offre et la demande. Si les clients cibles sont les riches, les prix des produits seront adaptés au pouvoir d’achat des riches donc aller vendre dans un quartier pauvre ne sera pas bénéfique, l’entreprise n’aura aucune visibilité et inversement. L’emplacement doit aussi être facilement accessible et présenter le maximum de visibilité.
– Promotion : la communication est très fondamentale dans la stratégie de développement commercial. Elle fidélise les clients déjà existants, améliore la relation avec les clients et attire des clients potentiels. Avec le développement des moyens de communication, il est plus facile d’atteindre le client. L’équipe commerciale doit juste être plus dynamique face aux concurrents. Si la concurrence propose des services de vente en ligne, l’entreprise peut proposer des livraisons de porte à porte.

Comment réussir un développement commercial ?

Certains critères sont indispensables pour cela :
– Expertise : faire appel à des experts dont le profil correspond aux exigences et attentes de l’entreprise pour que la production marginale effectuée soit la meilleure possible.
– Qualité : un bon service rendu au client est bénéfique pour l’image de l’entreprise et apporte de la fiabilité à l’entreprise. Fidélise le client qui servira de bouche à oreille et d’amener d’autres clients.
– Transparence : offrir une meilleure accessibilité aux informations à la clientèle. Libre circulation des informations et des individus.
– Sur-mesure : pour mieux répondre aux exigences des clients. Permettant aussi de créer des liens entre le personnel et le client.

Le développement commercial externalisé est aussi un bon moyen pour l’entreprise de mieux gérer ses performances. Elle consiste à faire appel à un expert en dehors de l’entreprise pour s’assurer des stratégies de développement commercial.

Qui peut demander la dissolution d’une société ?
Comment domicilier son entreprise à Paris ?