La whey protéine, qu’est-ce que c’est ?

La whey protéine

La whey est une protéine en poudre provenant du lait de vache. Elle est aussi dénommée protéine de « lactosérum » ou de « petit-lait ». Selon les techniques d’extraction choisies, on parvient à obtenir une poudre plus ou moins pure. C’est la raison pour laquelle il existe différents types de whey protéine sur le marché. Naturellement, le lait est riche en protéines et contient environ 20% de whey et 80% de caséine.

Qu’entend-on par whey protéine ?

La whey constitue une source de protéines à très haute valeur biologique et doit ses propriétés à une teneur particulièrement élevée en acides aminés essentiels. Ce complément alimentaire se distingue également par sa rapidité d’absorption. Voilà pourquoi sa consommation reste très prisée autour des entraînements. La whey en poudre est utilisée pour optimiser tous les programmes de prise de masse, de perte de poids et de construction musculaire. Elle améliore également la récupération musculaire.

Le lactosérum est un produit tiré du lait, et différents types de whey existent avec chacune un degré de filtration particulier. Le choix se base alors selon les besoins, les spécificités et l’objectif de chacun. La whey protéine se décline en de nombreux degrés de filtration à savoir le concentré de whey, l’hydrolysat et la whey isolate.

Prendre de la whey : Quand et comment ?

En tant que novice, il est tout à fait normal de se demander « pourquoi consommer de la whey ? » Quelle fréquence et quelle quantité choisir ? À vrai dire, elle permet de compléter son apport journalier. Pour les pratiquants de musculation, on évalue à 2g/kg de poids de corps ses exigences en protéines. Pour les sportifs d’endurance, la dose par jour est estimée à 1.5g/kg de poids de corps.

Un homme ou une femme qui pratique la musculation et qui pèse 70 kg a besoin de 140g de protéines par jour. Il en trouvera dans la viande, les œufs, le poisson même si cela reste insuffisant. Les protéines en poudre interviennent alors pour aider l’individu à se muscler. Généralement, la protéine de lactosérum se consomme en pré-entraînement, en post-entraînement et en collation. 30 minutes avant l’entraînement, ce produit vous permettra d’augmenter la synthèse des protéines tout en diminuant le catabolisme généré pendant l’entraînement.
Juste après l’entraînement, la whey protéine favorise la récupération et l’anabolisme. Ajoutez une dose de glucides et vous verrez la construction musculaire et la réduction de la fatigue musculaire.

En outre, le shaker de whey constitue une solution de facilité en collation. En une poignée de secondes, vous offrez la quantité d’acides aminés requise par votre corps. À part l’aspect économique, ce complément alimentaire vous génèrera un sentiment de satiété jusqu’au repas suivant.

Les différents types de protéines en poudre

Il existe de nombreux types de protéines de lactosérum. La méthode et la manière dont ils ont été traités déterminent la principale différence qui réside entre eux. Parmi les plus connus se classe la whey protéine concentrée. Avec 70 à 80 % de protéines, cette variante comprend du sucre de lait prenant la forme de matières grasses et de lactose, ce qui lui confère un meilleur goût. Il y a également la whey protéine Isolat qui contient plus de 90% de protéines. Elle renferme moins de graisse et de lactose que la whey concentrée et manque de plusieurs nutriments bénéfiques intégrés dans le concentré de protéines de lactosérum. Connu sous le nom de lactosérum hydrolysé, la whey hydrolysat a été prédigéré pour une absorption plus rapide. Comparé à l’isolat, il engendre un accroissement de 25 à 45 % des taux d’insuline.

Lequel choisir ? En principe, la version concentrée représente le meilleur choix. Plusieurs options sont commercialisées en ligne. Il s’agit de la forme la plus répandue et la plus abordable. De plus, elle conserve la majorité des nutriments bénéfiques présents naturellement dans le lactosérum. Le goût y est aussi plus prononcé. Il se peut également que vous insupportiez les concentrés et essayez de privilégier les protéines tout en conservant un faible taux de matières grasses et de glucide. Dans ce cas, mieux vaut vous tourner vers l’isolat de protéines de lactosérum ou encore l’hydrolysat.

La dose idéale pour la consommation de whey protéine

Si vous pesez 50 kg et pratiquez une activité sportive,100 g de whey par jour représentent la dose préconisée. Le ratio est donc de 2 g par kilo. Il n’est pas nécessaire d’en prendre excessivement vu que l’organisme n’utilise que ce dont il a besoin.

Il convient aussi de vous référer à vos besoins ou aux prescriptions du fabricant. En général, une dose de 30 g de poudre diluée dans 200 ml d’eau permet d’apporter 20 g de protéines environ.

Pour permettre à votre corps de bien assimiler la whey protéine, il est vivement conseillé de répartir la consommation selon vos repas quotidiens. Autrement dit, optez pour 4 à 5 prises avec les repas.

Pourquoi faire un voyage au Costa Rica ?
Trouver un instructeur spécialisé pour apprendre la danse cubaine