Faire l’équitation : est-il obligatoire d’acheter une protection dorsale ?

Pour minimiser les risques liés aux problèmes causés par une chute de cheval, il est nécessaire de bien choisir votre gilet de protection dorsale. Contrairement à d’autres protections, elles ne sont pas obligatoires, mais elles sont très utiles en cas de chute. Il faut savoir que chaque discipline morphologique ou équestre a un mode de conservation différent. Avant d’acheter un gilet de protection, vous devez déterminer le niveau de discipline et de sécurité dont vous avez besoin dans le domaine de l’équitation.

Pourquoi utilise-t-on un gilet de protection dorsale ?

Des gilets de protection ont pour but d’amortir des coups sur la colonne vertébrale et de protéger des côtes quand on tombe. Fortement recommandé pour les débutants et les utilisateurs avancés. Comme pour les casques, un gilet de protection dorsale devra impérativement être remplacé en cas de chute lourde. Gilets de protection équestres et leurs normes, des gilets de protection équestres doivent être conformes à la norme européenne en vigueur CE EN 13 158. Au niveau des normes françaises, l’étiquetage de la norme en 13 158, norme gilet 2009 est obligatoire. Il existe plusieurs niveaux de protection.

La Fédération Française d’Equitation définit plusieurs niveaux de protection en fonction de la discipline que vous pratiquez. Il existe 3 niveaux de protection. Pour les jockeys de course. Il y a une protection minimale. Pour les personnes expérimentées avec une discipline à faible risque. C’est le minimum recommandé pour les activités équestres de loisirs. Conviens aux débutants à risque intermédiaire élevé ou aux débutants expérimentés en cross-country, marathon de conduite, triathlon, courses de chevaux TREC. La protection dorsale est certifiée pour l’équitation professionnelle selon la norme EN1621, si vous pratiquer cette discipline, il est fondamental de s’équiper d’une protection dorsale pour votre sécurité en cas de chute.

Quels sont les prérogatives et les désavantages des gilets de protection dorsale ?

Le premier avantage est la sécurité qu’ils procurent au cavalier en cas de chute. En effet, le gilet de protection a sauvé la vie de plusieurs coureurs. Le gilet de protection rassure également le cavalier, il y a donc un impact psychologique. Il faut rappeler que les gilets de protection n’empêchent pas toutes les chutes, alors soyez prudent. Enfin, son dernier atout et où il peut aussi être un atout, c’est sa rigidité. Pour certains coureurs, la rigidité du gilet aide à maintenir une bonne posture et à garder le dos droit.

Inconvénients, l’inconfort est l’inconvénient le plus courant. Les gilets sont souvent trop rigides, trop chauds, inactifs, peu attrayants pour le cycliste et trop encombrants. En effet, si vous souhaitez éliminer certains de ces désagréments, vous allez devoir investir davantage dans un gilet de protection qui est spécialement conçu dans un équipement pour équitation. Mais bientôt, il y aura un choix entre être chaud, ne pas suivre le mouvement et faire de mauvaises choses.

Comment peut-on choisir des gilets de renforcement pour l’équitation ?

Comme dans tous les sports, il n’y a pas de risque zéro. Lors des courses ou de certains centres équestres, les gilets de protection sont obligatoires. Le plus important lors du choix des protections dorsales est le confort, car même s’il s’agit d’un gilet efficace en cas de chute, il ne faut pas oublier que vous le porterez pendant des heures. Le gilet doit également s’adapter à la forme du cavalier. Pour une bonne protection, le gilet doit s’adapter parfaitement au corps du cavalier. Au final, le gilet doit s’adapter à la discipline du cavalier. Afin de mieux vous protéger, vous devez choisir la bonne taille en fonction des différentes normes, buste, taille et hauteur des épaules. La pratique de l’équitation comporte bien évidemment des risques de chute, alors mieux vous êtes équipé, plus vous serrez mieux protégé.

Découvrir les meilleurs spots de pêche en République Dominicaine
Pourquoi faire du parachute ascensionnel ?