Est-il possible de travailler comme nounou sans diplôme ?

Les jeunes sont nombreux aujourd’hui à rechercher du travail pour gagner un peu d’argent. Parmi l’une des activités les plus pratiquées actuellement, il y a le métier de nourrice. Car beaucoup de parents également recherchent des personnes à qui ils pourront confier leurs bambins pendant leur absence. Est-ce qu’il est possible de devenir nourrice sans forcément posséder de diplômes ?

Le métier de nourrice sans diplôme ni formation exigés est possible

Le monde de la petite enfance attire énormément actuellement. Et beaucoup veulent y entrer. Certaines personnes n’ont pas fait nécessairement de formation et ne détiennent de diplôme ayant un lien avec le travail de nourrice. Cela n’est heureusement plus un obstacle aujourd’hui car il est dorénavant possible de devenir nounou sans fournir ces conditions.

Effectivement, le fait de posséder des expériences dans le monde de la petite enfance, dans le domaine de l’occupation des petits suffit pour avoir la chance d’entrer dans ce domaine. Ce qui est d’ailleurs à la fois très utile et aussi très avantageux.

La loi autorise une personne qui ne possède ni qualification ni diplôme à s’occuper des enfants de plus de 3 ans. Ce n’est pas le cas  pour la garde d’enfant de moins de 3 ans car ceci sera strictement encadré par la loi. Visitez nosenfantsmeritentmieux.fr pour plus d’informations.

Emplois accessibles aux nourrices sans diplôme spécifique

On dénombre 2 exemples de travail de nourrice ou d’emploi de garde d’enfants accessible aux personnes ne possédant pas de diplôme. Il s’agit de l’assistante maternelle ainsi que de l’auxiliaire parental.

L’assistante maternelle se charge de la garde d’enfants dans sa maison. (Au moins de 2 jusqu’à 4 enfants). Plus précisément, celle-ci reçoit les enfants dans son propre habitat. Afin d’assurer une bonne réputation et également pour faire plaisir aux parents d’enfants, le logement de cette dernière doit être idéalement une maison adaptée à son travail. Toutefois, ces assistantes nécessitent encore de suivre des formations. Il existe effectivement des concours permettant de pouvoir pratiquer l’un de ces emplois sans toutefois avoir de diplôme. L’assistante maternelle doit par exemple suivre une PMI ou formation de la Protection Maternelle et Infantile. Puis elle doit par la suite recevoir un agrément. Une assistante maternelle doit entre autres disposer d’un logement qui peut accueillir 4 enfants afin d’obtenir l’agrément.

Par contre, exercer en tant qu’auxiliaires parentaux ne demande aucun diplôme. Ces personnes se déplacent chez les parents afin de garder leurs enfants. Pour devenir auxiliaire de puériculture, il est également possible de passer le concours sans avoir de diplôme. Le concours en question va permettre de décrocher un diplôme d’État. Il existe notamment des centres de formation et plusieurs établissements qui proposent des préparations à ce concours. Et même s’il  n’est exigé aucun diplôme, il s’avère toutefois nécessaire de bien se préparer au concours. Ce qui augmentera forcément vos chances de le réussir face à des candidats possédant le Bac ou encore le CAP petite enfance.

Le métier d’auxiliaire parentale est une profession ne nécessitant pas d’obtenir un agrément si le professionnel exerce pour son propre compte. L’agrément est toutefois obligatoire si ce dernier travaille avec une agence de placement.

Travailler comme nourrice sans diplôme : les critères

En principe le diplôme qu’il faut posséder pour pouvoir exercer en tant que nourrice est le CAP Petite Enfance.

Les futures nounous devront donc plus exactement suivre des formations afin de décrocher le diplôme.

L’on peut trouver de nombreux emplois dans le même principe, toutefois, l’on peut exercer sans nécessairement détenir, ni de diplôme, ni d’expérience. Il est cependant toujours recommandé, afin de pouvoir assurer la sécurité des enfants, de suivre une formation spécifique qui permettra également d’ouvrir des opportunités dans le monde du baby-sitting.

Quelles formations pour devenir nounou ?

Le CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance (AEPE) est un diplôme d’État qui est accessible à toute personne majeure dotée d’un niveau scolaire de 3ème. Une formation pouvant varier de 1 ou 2 ans.

L’Auxiliaire de puériculture (DEAP) doit effectuer un concours pour obtenir un diplôme d’État d’Auxiliaire de puériculture. Ce concours est accessible aux personnes ayant plus de 17 ans pour une formation s’étendant sur 10 mois.

Le Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE) peut être obtenu à la suite d’un concours et d’une formation accessible aux personnes d’au moins 18 ans ; titulaire du baccalauréat ou détenant un diplôme dans le monde de la Petite Enfance et d’une expérience d’au moins 3 ans. La formation aura pour intérêt de former dans la prise en charge de jeunes enfants de 0 à 7 ans. L’éducateur de jeunes enfants sera doté d’un rôle à la fois  pédagogique en termes d’éveil ainsi que de l’hygiène.

Le concours d’Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles (ATSEM) est accessible pour les personnes titulaires d’un CAP AEPE ; ou encore pour tout fonctionnaire (depuis au moins 2 ans) dans le secteur scolaire ; ou pour ceux dotés d’une expérience professionnelle supérieure à 4 ans.

Acheter un spa, comment bien choisir ?
Conseils pour une séance photo professionnelle réussie