A quelle heure de la garde à vue l’avocat criminaliste doit intervenir ?

La garde à vue est, généralement, une mesure privative de liberté, encadrée par des conditions bien déterminées. En effet, les personnes placées en garde à vue ont des droits. L’intervention, l’appel et la défense d’un avocat en droit criminel font bien partie de ces droits. Mais à quel moment de la garde à vue l’avocat criminaliste doit intervenir exactement ?

Que fait un avocat en droit criminel déjà ?

Le rôle d’un avocat en droit criminel est assez vaste. En fait, ce spécialiste travaille à la défense de l’accusé. Dès le placement d’une personne en garde à vue, l’avocat peut proposer son assistance si l’accusé souhaite son aide. Certes, le gardé à vue peut se défendre seul si tel est son choix. Or, pour un recours à un avocat criminaliste, c’est ce denier qui l’assiste. Plus exactement, l’avocat criminel entretient avec son client. Il a aussi pour rôle de consulter les procès-verbaux tout en assurant sa présence aux auditions et aux différentes confrontations. Si vous voulez faire appel à l’expertise d’un tel avocat en cas de garde à vue, choisissez un avocat qualifié et expert dans son métier. Pour découvrir les domaines d’intervention d’un avocat criminaliste, cliquez ici. Vous pouvez même contacter un avocat sur un site spécialisé.

Quelle est la durée d’une garde à vue ?

Le fait de connaître la durée d’une garde à vue est essentiel avant de comprendre à quel moment l’avocat criminaliste doit intervenir. En effet, sachez que la durée de la garde à vue est encadrée par un article de loi bien défini. Le principe est simple, c’est que l’accusé est maintenu à disposition des enquêteurs pour une durée de 24 heures, au maximum. Il y a quand même une exception, dans certaines situations. Plus exactement, cette durée peut être prolongée de 24 heures, en plus, sous diverses conditions. En outre, les conditions de cette prolongation en 48 heures sont multiples. Premièrement, il faut que le procureur de la République en donne l’autorisation. Deuxièmement, le crime dont l’accusé est soupçonné est passible d’une peine de prison de plus d’une année. Troisièmement, le maintien à disposition de la police est indispensable dans le cadre de l’enquête.

L’heure de la garde à vue où l’avocat criminaliste doit intervenir

Tout d’abord, un gardé à vue a le droit de consulter un avocat. Il s’agit d’ailleurs d’une opportunité pour le garder à vue puisque le spécialiste assure le respect de ses droits durant la procédure et après. Pendant une garde à vue, l’avocat en droit criminel peut s’entretenir avec l’accusé de manière confidentielle. Mais cela ne doit pas dépasser la durée de trente minutes. Une prolongation peut quand même être envisagée selon le cas. Cela est fixé à une durée de 30 minutes à chaque décision de prolongation de la mesure de garde à vue ou de conseil juridique. Cet entretien doit se dérouler dans un local prévu à cet effet pour être conforme à la loi. La présence d’un tel avocat est un aspect juridique. Mais c’est aussi un appui pour l’accusé. Un soutien essentiel en raison de l’inexistence de lien avec l’extérieur et qui subit une mesure privative de liberté déroutante qui est la garde à vue. Même si l’avocat criminaliste intervient durant la garde à vue, il ne doit pas révéler des renseignements à la famille de l’accusé. Puis, l’avocat peut aussi vous assister pendant les interrogatoires. Par conséquent, l’avocat peut aussi être présent durant les auditions. Enfin, solliciter un avocat en droit criminel est important lors d’une garde à vue. Le gardé à vue peut faire appel à ce dernier dès sa mise en garde à vue.

Formation en hypnose : opter pour une formation à distance
Pim, un outil de développement des ventes et de marketing digital